[Importance of hysteroscopy in the diagnosis and treatment of uterine synechia] Apport de l’hystéroscopie dans le diagnostic et le traitement des synéchies utérines.

Author: 
Morsad F; Aboulfalah A; Sefrioui O; Salaheddine A; Matar N
Source: 
Cahiers du Médecin. 2002 Sep; 5(55):45-47.
Abstract: 

This article discusses uterine synechiae, their epidemiology, diagnosis, and therapeutic management. In effect, synechiae are intrauterine adhesions creating a more or less broadly and organized coalescence of uterine walls regardless of their location. Their incidence is difficult to determine precisely given the frequency of asymptomatic forms. Furthermore, the literature shows a great disparity in numbers reported by different authors. A synechia may appear after any endouterine trauma involving destruction of the basal layer of the endometrium, most often it is variable and has no specificity. Reproductive abnormalities and menstrual disorders are essentially the circumstances of their discovery. In diagnosing these synechiae, the key examination is hysterosalpingography, which has recently appeared in evaluating infertility. Hysteroscopy is an examination proposed almost systematically in the care of infertile women, it is an investigation particularly well suited for this diagnosis. Generally, comparisons between the two exams show perfect correlation in more than 75% of cases. Currently, therapeutic management is based on operative hysteroscopy in almost cases of synechiae. It utilizes the different endoscopic means available. The selection of material is essential because these procedures are conducted in infertile women in whom the cervical-uterine trauma must be minimized as much as possible. This technique may be responsible for traumatic, hemorrhagic, infectious, and metabolic complications related to the uterine distension compound. In the longer term, the woman is exposed to a risk of scarring separations and placental implantation abnormalities. Endoscopic treatment yields good anatomical results, but those pertaining to fertility remain disappointing, hence the interest of prevention by limiting trauma in a gravid uterus, the main cause of synechiae.

French Abstract: 

Cet article aborde les synéchies utérines, l’épidémiologie, le diagnostic et la prise en charge thérapeutique. En effet, les synéchies sont des adhérences intra-utérines réalisant une coalescence plus au moins étendue et organisée des parois de l’utérus quelque soit leur localisation. Leur incidence est difficile à déterminer avec précision du fait de la fréquence des formes asymptomatiques. D’ailleurs la littérature montre une grande disparité des chiffres rapportés par les différents auteurs. Une synéchie peut apparaître après tout traumatisme endo-utérin par destruction de la couche basale de l’endomètre, le plus souvent variables et n’ont aucune spécificité. Les anomalies de la reproduction et les troubles menstruels sont essentiellement les circonstances de leur découverte. Pour le diagnostic de ces synéchies, l’examen clé est l’hystérosalpingographie qui a fait récemment son apparition dans le cadre du bilan de l’infertilité. L’hystéroscopie est l’examen proposé d’une manière presque systématique dans la prise en charge des femmes infertiles, c’est une exploration particulièrement intéressante pour le diagnostic. Généralement, les confrontations entre les deux examens montrent une parfaite corrélation chez plus de 75% des cas. Actuellement, la prise en charge thérapeutique est basée sur l’hystéroscopie opératoire pour presque tous les cas des synéchies. Elle fait appel aux différents moyens endoscopiques disponibles. Le choix du matériel est essentiel car ces gestes sont réalisés chez des femmes infertiles où le traumatisme cervico-utérin doit être le plus faible possible. Cette technique peut être responsable de complications traumatiques, hémorragiques, infectieuses et métaboliques liées au produit de distension utérine. A plus long terme, la femme est exposée au risque de désunions cicatricielles et d’anomalies d’insertion placentaire. Le traitement endoscopique apporte de bons résultats anatomiques, mais ceux relatifs à la fertilité restent décevants, d’où l’intérêt de la prévention en limitant les traumatismes sur utérus gravide, principales causes de synéchies.

Language: 
Year: 
Region / Country: 
Document Number: 
182980
Add to My Documents