[Reducing maternal and neonatal morbidity and mortality] Reduction de la morbidite et de la mortalite maternelles et neonatales.

Author: 
Morocco. Ministere de la Sante. Direction de la Population. Division de la Sante Materno-Infantil
Source: 
Revue des Sages Femmes. 2000 Feb; (13):22-31.
Abstract: 

Approximately 600,000 women die each year due to pregnancy and maternity- related causes. Most of these deaths occur in developing countries, exacting major adverse sociocultural, sociological, and economic impacts. A country’s maternal mortality level is indicative of its women’s overall social status and condition, the degree to which they have access to healthcare services, and how the healthcare system responds to their needs. With 228 maternal deaths per every 100,000 live births, according to the 1997 PAPCHILD study, Morocco’s level of maternal mortality poses a major concern to the country’s Ministry of Health. Levels of maternal mortality in Morocco are 307/100,000 in rural areas and 125/100,000 among urban populations. Also according to the 1997 PAPCHILD study, Morocco experiences 19 neonatal deaths for every 1000 live births, or almost 12,000 neonatal deaths annually. High levels of maternal mortality in Morocco are due to the poor uptake of prenatal care services, excessive unsupervised deliveries, inadequate obstetrical intervention especially in rural areas, and the inability of some maternity hospitals to provide high-quality services. This paper describes the Ministry of Health’s goals and strategies to reducing maternal and neonatal morbidity and mortality levels in Morocco.

French Abstract: 

Depuis la conférence de Nairobi en 1987, la mortalité maternelle a été reconnue comme un problème de santé prioritaire, de même pour le Maroc, elle constitue le problème majeur du ministère de la Santé. Son impact socioculturel est très important, près de 1400 décès maternels, soi 3 à 4 décès par jour et 1200 décès néonatals, soit 33 décès par jour. De surcroît, il y a une faible fréquentation des services de Consultation Prénatale (CPN), un taux réduit de couverture d'accouchement en milieu surveillé et l'incapacité de certaines maternités hospitalières à fournir des services de qualité. Pour réduire cette mortalité, il faut une prise en charge de qualité des cas compliqués au niveau des maternités hospitalières et des maisons d'accouchement. Il est à signaler que l'hémorragie, la dystocie, les troubles tensionnels et la septicémie restent les principales causes de décès maternels. Les efforts déployés par le ministère concernant le renforcement des structures de référence et périphériques sont les actions envisagées en faveur des maternités hospitalières, des soins de santé de base, de la planification familiale et la stratégie d'Information-Education-Communication ciblée visant toutes les catégories de population. Des activités d'ordre technique ont été mise en place et rentrent dans le cadre d'un plan quinquennal précis.

Language: 
Year: 
Region / Country: 
Document Number: 
163273
Add to My Documents